La Province de Luxembourg suit de près ses consommations et fait face aux défis énergétiques !

 

Depuis 2009, avec la création de la Cellule Développement Durable, une stratégie ambitieuse de suivi énergétique du parc des bâtiments provinciaux a été développée. 

Après la création d’un outil de cadastre et de suivi énergétique mensuel, l’intégration de près de 90 bâtiments et sites provinciaux dans l’outil créé, la rédaction d’un premier rapport de synthèse sur l’état des lieux de la démarche, la réalisation d’une première campagne de sensibilisation au centre administratif provincial,… le second comparatif pluriannuel des consommations annuelles a été établi pour la période 2011 - 2014.

Les résultats, à la fois encourageants et stimulants, montrent que du chemin a déjà été parcouru et qu’il reste encore du pain sur la planche !

 

Ainsi, entre 2011 et 2014, les consommations provinciales annuelles évoluent comme suit :

  • 7 % pour le chauffage (à rigueur climatique égale),  
  • légère baisse (1,37%) en électricité,  
  • 5 % pour l’eau.

Les coûts énergétiques globaux à charge de la Province restent stables.

Pour faire face aux défis énergétiques et aux coûts variables de l’énergie, les actions entamées se pérennisent et s’amplifient, tandis que d’autres projets voient le jour. Citons entre autres :

  • La poursuite du suivi énergétique et l’affinement du classement des bâtiments selon leur performance énergétique et leur « poids énergétique» dans l’ensemble des bâtiments suivi;
  • L’intégration systématique de la préoccupation énergétique dans le processus d’élaboration du budget extraordinaire et dans tout projet de rénovation/construction de bâtiment;
  • La mise en place d’une stratégie de coordination et de suivi du programme de subsidiation UREBA pour l’ensemble du parc immobilier provincial, dans une dynamique de sollicitation systématique du programme susmentionné; 
  • La création d’Ecoteam dans le cadre d’un projet pilote sur 2 sites provinciaux (bibliothèque provinciale et CCILB) à partir de septembre 2014;
  • La rédaction d’un second rapport d’état des lieux pour fin 2016;
  • La sensibilisation des correspondants énergie via des rencontres « plénières » annuelles;
  • La pérennisation et l’amélioration de l’outil de cadastre et de suivi énergétique à travers la conception d’un nouvel outil web, dans le cadre d’une collaboration interprovinciale (convention avec la Province de Hainaut signée en septembre 2015).

 

Forte de l’expérience acquise et résolument tournée vers le service aux Communes, la Province de Luxembourg propose depuis 2012 une convention de transposition de son outil de cadastre et de suivi énergétique vers les Pouvoirs locaux et autres parastataux luxembourgeois. A ce jour, 12 Communes sont engagées dans le processus. D’autres devraient suivre dans les mois à venir.